Comme l'année dernière, voilà une infographie pour commencer cette année 2020 ! 


Plus de détails pour chaque point en dessous de l'infographie.

Créer un plan en cas de crise de douleurs, et ne plus paniquer

Les crises de douleurs sont des périodes très intenses et difficiles à vivre. Que s'est-il passé ? Ai-je aggravé quelque chose dans mon dos ? Que va-t-il se passer ? 


Ce sont également les périodes où vous entendez le plus de choses inquiétantes, voire carrément terrifiantes : "Tu t'es coincé un nerf", "Quelque chose a du se déplacer", et bien d'autres.


En réalité, la plupart des crises de douleurs ne signifient pas que vous vous êtes blessé(e), et il existe  beaucoup de choses que vous pouvez faire pour maîtriser la situation.


Travailler avec un professionnel de santé formé à la prise en charge de ce type de douleurs peut grandement vous aider à progresser. Qui d'entre vous ne rêve pas de pouvoir faire face à une augmentation de la douleur avec calme et confiance ? Choisissez de préférence quelqu'un qui saura écouter votre histoire et vous proposer des solutions claires, personnalisées et qui vous rendent acteur de votre progression.


Un cours en ligne a été créé a cet effet sur Comprendre Son Dos il y a quelques mois. Il sera bientôt de nouveau proposé. Soyez sûr(e) de recevoir nos e-mails si cela vous intéresse.

Viser des objectifs concrets et personnels plutôt qu'une absence de douleur

Lorsque nous ressentons de la douleur, il est tout à fait naturel de vouloir que cela s'arrête. Quelle plaie ! Cependant, cela peut devenir un piège, notamment quand la douleur persiste pendant plusieurs mois ou plus.


Vouloir à tout prix ne plus avoir mal nous incite à adopter des comportements néfastes au long terme : éviter les mouvements et activités douloureuses, favoriser les traitements de court terme comme les médicaments, les manipulations ou encore les thérapies alternatives.


Il semble plus efficace de se concentrer sur ce que nous aimons faire dans la vie et sur ce qui nous apporte de la satisfaction. Cela peut être une promenade, des moments avec nos proches, le travail, un sport, du jardinage,... Vous pouvez avoir une vie satisfaisante même si la douleur n'a pas disparu.


Cela ne signifie pas que la douleur sera toujours présente. Cela signifie qu'il vaut mieux se focaliser sur des activités et des objectifs personnels pour progresser.

Participer à plus d'activités sociales

Avoir mal au dos nous incite parfois à éviter certaines activités. Lorsqu'il s'agit de choses importantes pour nous, comme notre travail, nos passions ou nos sources d'interactions sociales, nous pouvons facilement nous sentir seuls.


Se sentir seul a des conséquences négatives sur notre humeur, notre sommeil, et notre envie de bouger. Ce sont justement des choses qui peuvent avoir une influence sur la douleur. Entretenir vos relations sociales et en développer de nouvelles est un bon moyen de contrer cela. 


Vous pouvez ainsi exprimer votre ressenti et vos inquiétudes à différentes personnes, y compris, pourquoi pas, à d'autres personnes qui traversent une situation similaire.


C'est également un moyen de vivre de nouvelles expériences et de se dé-focaliser de la douleur. 

Faire face à ses peurs

La peur est souvent liée à la douleur. Lorsque nous avons mal, nous pouvons avoir peur de bouger, de déclencher la douleur, de sa signification, de son évolution, de l'avenir, etc. Tout ceci est parfaitement normal. Néanmoins, ces peurs deviennent parfois plus problématiques que la douleur elle-même.


Il est fréquent d'être agréablement surpris à propos de ses capacités, lorsque l'on est guidé par un professionnel de santé, par exemple. Seulement, pour pouvoir découvrir cela, il faut explorer à nouveau certains mouvements ou gestes que nous nous étions interdits pendant un certain temps.


Sentez vous libre de me contacter à l'adresse mail comprendresondos@gmail.com si vous avez une question, ou bien en utilisant la fonction "Me contacter" en haut à droite de cette page.

Bonne année à vous, et à bientôt !

Éric.

Catégories : Boite à outils

>
8 Partages
Tweetez
Partagez8
%d blogueurs aiment cette page :