Passage à l’action : partie 3

​Nous passons maintenant à la troisième vidéo, à propos d'une notion essentielle : l'activité physique. Découvrez 10 conseils pour améliorer votre activité physique au quotidien, mieux la gérer et pouvoir vous faire plaisir.

​Profitez de cette vidéo pour noter quelque part les changements que VOUS pouvez apporter à votre quotidien.

​D'autres exemples d'objectifs bien posés

​Vos objectifs ne seront pas les mêmes que ceux de votre voisin. C'est pour cela que je ne vous donne pas une recette miracle ou une solution unique. Que vous ayez envie de courir un semi-marathon ou simplement de pouvoir faire le ménage chez vous sans le regretter ensuite, vous pouvez trouver des choses à améliorer au quotidien.

Même quand je fustige (avec humour) les adeptes de l'escalator, je sais que certains d'entre vous peuvent avoir d'autres soucis qui les empêchent de prendre les escaliers à chaque fois. Je vous encourage simplement à augmenter votre activité physique là où vous le pouvez, de manière raisonnable ;).

Voilà d'autres idées d'objectifs concrets, réalisables et quantifiés :

Arriver à passer l'aspirateur dans la moitié de l'appartement sans avoir plus de douleurs le restant de la journée.

Aller se promener 1h au centre commercial sans penser à son dos.

Pouvoir se détendre devant un film dans une position confortable.

Faire 5 répétitions de chaque mouvement de bassin toutes les heures passées à travailler.

​Faire un footing tous les mercredis soirs après le travail.

etc etc...

​Une allergie au mouvement ?

« Tout est poison et rien n’est sans poison; la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison. » ​Paracelse

​Pensez-vous que cette citation puisse avoir un rapport avec la douleur que vous ressentez lorsque vous bougez ? Pourrions-nous comparer le mouvement douloureux au poison de Paracelse ?

Prenez le temps d'y réfléchir.

Ensuite, faisons une analogie. Est-ce que vous considérez le pollen comme du poison ? La plupart d'entre vous répondent probablement : "Non, sauf pour ceux qui y sont allergiques". En effet, les personnes allergiques présentent un système immunitaire beaucoup plus sensible à cet élément. Le problème ne vient donc pas du pollen en lui-même, mais d'une réaction exagérée à la dose reçue.

Comment peut-on traiter les allergies ? L'un des moyens les plus utilisés est l'immunothérapie spécifique, par exposition progressive à l'allergène. On commence par de toutes petites doses, puis on augmente progressivement.  Quel est le lien avec les mouvements douloureux ?

Si vous avez mal au dos depuis longtemps, votre système nerveux s'est sensibilisé, de la même manière que le système immunitaire de l'allergique. Vous êtes temporairement "allergique" à certains mouvements, mais c'est bel et bien le mouvement qui permettra de traiter votre douleur, à condition de savoir bien le doser.

Les kinésithérapeutes, professionnels du mouvement (kine = mouvement), sont là pour vous aider à bouger de nouveau !

Progression : 60%