Passage à l’action : partie 2

​Dans cette seconde vidéo, nous parlons d'un grand classique de la rééducation du dos : l'auto-grandissement. Découvrez-la sans plus attendre :

​La musculature dorsale et lombale

​​Vous êtes-vous déjà demandé combien de muscles sont présents dans votre dos ?

5 ? 10 ? 20 ? Je vous laisse constater par vous même...


​La couche superficielle :

L'avant-dernière couche :

​La couche d'en dessous :

​La couche la plus profonde :

​Trois remarques à ce sujet :

  • ​Vous voyez que le nombre de muscles dans le dos est tout simplement hallucinant. On remarque également que les muscles les plus superficiels tendent à être les plus gros et larges, tandis que les plus profonds deviennent de plus en plus petits. Ils n'ont pas les mêmes fonctions : les gros muscles superficiels vous permettent de bouger et stabiliser globalement votre dos, alors que les petits muscles profonds ont une action fine de réglage et de détection des mouvements entre chaque articulation. La musculature de votre dos est admirablement complète, et oui vous possédez tous ces muscles même si vous n'êtes pas Arnold Schwarzenneger ;).
  • En plus de tout cela, votre dos est rendu encore plus solide par la présence du caisson abdominal et du caisson thoracique en avant. Ce n'est certainement pas un mât, un axe rigide : c'est un système en 3D capable de bouger dans les trois plans de l'espace.
  • ​Comme si cela ne suffisait pas, un ensemble de fasciae (c'est-à-dire des enveloppes de tissu fibreux TRÈS solides) sépare et entoure ces différentes couches de muscles. Et on a même pas parlé des ligaments...  Bref ! Vous comprenez que votre dos est loin de manquer de stabilité comme vous l'ont peut-être affirmé certaines personnes.

​Contenu supplémentaire

​L'article du blog à ce sujet :​ 


​La conférence TED sur le lien entre la posture et la sécrétion d'hormones :

​On se retrouve avec la vidéo n°3 ! Surveillez vos mails 😉

​Progression : 40%

​N'hésitez à envoyer vos questions par mail ( comprendresondos@gmail.com ) ou en utilisant la fonction Faire une suggestion.