Catégorie Inquiet/Inquiète

Tout d'abord, merci d'avoir participé au quiz, et bienvenue parmi les membres de Comprendre Son Dos. 

Ce qui je vous propose ici, ce sont quelques pistes pertinentes à explorer, d'après vos réponses au quiz. Je vous invite fortement à laisser un commentaire si vous avez une question ou une remarque à faire.

​Introduction et objectifs

Pour rappel, voilà une description de la catégorie qui correspond le plus à vos réponses :

Vos réponses semblent montrer que votre douleur vous inquiète de manière significative au quotidien. Vous avez développé des pensées plutôt négatives concernant votre dos et la douleur en général, et pour vous, avoir mal signifie forcément avoir quelque chose d'abîmé dans la zone concernée. De ce fait, vous optez souvent pour la prudence, pour être sûr de ne rien aggraver.

​Dans ce premier passage, je vous propose de travailler sur trois facteurs qui, selon moi, vous freinent dans votre progression. 

​Plan d'action : partie 1

L'introduction du bonus se trouve ici, et la suite se trouve ici (vous avez également reçu le lien dans le mail de bienvenue).

Ne recherchez plus de traitement miracle !  L'article est plutôt long et aborde différentes notions, mais il est vraiment essentiel.

La douleur c'est dans la tête ?   Je précise bien qu'il y a un point d'interrogation, car il n'est pas du tout question de supporter cette idée reçue dévastatrice.

​Bonus n°1

Pour ceux qui préfèrent regarder une vidéo que de lire un article, je vous propose cette vidéo réalisée par le Neuro Orthopedic Institute (parmi les plus grands experts sur le sujet) et traduite par un kiné français. Elle reprend les notions de base et surtout ce que l'on peut faire pour s'en sortir.

​Plan d'action : partie 2

​Cette deuxième partie aura probablement plus de sens pour vous après avoir lu le bonus et/ou l'article "La douleur c'est dans la tête ?".

​Ces facteurs dont je parle ne sont évidemment pas les seuls choses qui entrent en jeu ! Je vous en parle aujourd'hui car ils participent au grand puzzle de la douleur, et qu'ils sont modifiables.

​Si vous manquez d'inspiration, voilà un ensemble d'exemples tirés du bonus.

​Plan d'action : partie 3

​Définir quelques objectifs permet d'y voir plus clair et de pouvoir suivre sa progression. Réussir un premier objectif, tel que faire 20 minutes de vélo, est encourageant ! 

​Par la suite, je publierai probablement des idées d'exercices adaptés à chaque situation, mais une prise en charge personnalisée reste optimale.

​Bonus n°2 : Essayez la méditation de pleine conscience !

​Derrière ce nom étrange se trouve quelque chose de très simple.

La méditation de pleine conscience consiste à porter toute son attention sur l'instant présent, en accueillant toutes les sensations, toutes les perceptions sans jugement.

Cette pratique est extrêmement intéressante pour ceux d'entre vous qui associent certaines pensées négatives à leurs sensations douloureuses. C'est pour cette raison que je vous en parle aujourd'hui.

Pour en apprendre davantage, voilà un article : 10 conseils pour débuter la méditation de pleine conscience , et ci-dessous une vidéo pour faire un essai guidé avec Christophe André.