Réponses au quiz « Les bases de la douleur »

​Vous avez probablement envie de savoir à quelles questions vous avez bien répondu ou non, avant même de lire le bonus. Pas de souci, je vous comprends ! 😉

Voilà les réponses au quiz que vous venez de passer, avec une brève explication pour chacune.


Question n°1 : La douleur est ...

​a/ est un indicateur précis de l'état du corps --> c'est faux. Dans la plupart des douleurs aiguës ce lien est plutôt fiable, mais au fur et à mesure que la douleur persiste elle est de moins en moins en lien avec la présence éventuelle d'une lésion.

​b/ n'est pas un indicateur précis de l'état du corps --> c'est vrai. Il existe de très nombreuses situations dans lesquelles la douleur n'indique pas de manière fiable la présence d'une blessure ou d'une lésion.

​Question n°2 : Quand une partie du corps est blessée, des récepteurs à la douleur transmettent le message au cerveau pour l'informer de la douleur.

C'est faux, car les récepteurs/voies/neurones de la douleur n'existent pas ! La douleur N'EST PAS un message qui remonte de la partie du corps jusqu'au cerveau. C'est un produit du cerveau, lorsqu'il décide qu'il y a de bonnes raisons de protéger la partie du corps concernée. Cette notion est expliquée tout au long du bonus.

Question n°3 : Si la douleur persiste, cela signifie qu'une blessure ne s'est pas guérie correctement

C'est faux, car le lien entre lésion et douleur s'estompe au fil du temps.

Question n°4 : Pour le dos, la radio et l'IRM permettent de connaître la cause de la douleur dans..

10-15% des cas. Est-ce que cela vous paraît peu ? C'est en effet assez étonnant. La dernière partie du bonus se penche sur la valeur des résultats d'examen complémentaire.

​Question n°5 : Il est possible d'avoir mal sans le savoir

Faux, c'est une expérience consciente.

Question n°6 : Quand vous êtes blessé(e), l'environnement et le contexte peuvent modifier l'intensité de la douleur que vous ressentez.

Très souvent ! Votre cerveau prend constamment en compte le contexte et l'environnement lorsqu'il interprète les informations qu'il reçoit du corps. Vous vous en rendrez compte par exemple avec les illusions d'optique de la partie 5 du bonus.

Question n°7 : Les nerfs servent en priorité à créer de la douleur

Faux, ils servent en priorité à vous informer de ce qu'il se passe dans votre corps et à le contrôler, ce qui est indispensable. Les nerfs souffrent d'une mauvaise réputation dans l'imaginaire collectif (le nerf coincé, pincé, etc...). Partie 6 du bonus pour un début de réconciliation.

Question n°8 : La douleur survient pour nous avertir que l'on s'est blessé(e)

Non, la douleur survient pour nous avertir AVANT que l'on ne se blesse ;).

Question n°9 : La douleur​ est-elle utile ? Diriez-vous que...

​a/ La douleur est utile en temps normal. -> c'est vrai. La douleur nous permet d'éviter des situations dangereuses, d'apprendre de nos erreurs et de vivre plus longtemps. Les rares personnes qui ne ressentent aucune douleur (c'est une maladie) connaissent de nombreux problèmes au quotidien, ont tendance à se mettre en danger et vivent moins vieux en moyenne.

b/​ Nous vivrions mieux si nous pouvions ne plus ressentir de douleur du tout.  -> ce n'est pas vrai, pour les raisons citées ci-dessous.