Réponses au quiz sur le mal de dos – niveau 1

​Voilà les réponses, ainsi qu'une brève explication et un article en lien avec chacune. Félicitations pour votre curiosité ! 😉

​1) Le mal de dos signifie qu'il y a quelque chose de coincé ou d'abîmé dans la zone douloureuse.

​C'est faux.

Le mal de dos est peu corrélé à la présence d'une blessure.  Pourquoi ?

La douleur que l'on ressent dans le dos est toujours le fruit de l'interaction entre de nombreux facteurs : les messages qui remontent du corps, le mental, les croyances, les expériences passées, le contexte, le style de vie, etc.

Le mal de dos n'est donc pas une mesure directe d'une éventuelle lésion là où ça fait mal ("les messages qui remontent du corps").

Pourtant, de nombreuses thérapies vous promettent monts et merveilles en identifiant et en traitant la fameuse cause... Plus de réflexions sur le sujet dans l'article Ne recherchez plus de traitement miracle !

​La radiographie et l'IRM permettent de trouver la cause de la douleur dans...

​10 à 15% des cas ! 

Cela paraît affreusement peu, et pourtant c'est le cas.  Dans la grande majorité des cas, on ne parvient pas à identifier LE problème responsable des symptômes avec l'imagerie. La lombalgie est alors qualifiée de "non spécifique", de "commune" ou encore d'"idiopathique".

Si ce point-là vous interpelle, pourquoi ne pas jeter un oeil à l'article  Quand faut-il passer un IRM pour le dos ?

​Pour ne pas avoir mal au dos, le plus important est de se tenir droit et de bien contracter les abdominaux

Oh, la vilaine idée reçue... C'est faux !

Ce genre de conseils donne une vision très statique de la posture. D'une part, si vous vous tenez droit tout le temps, vous allez quand même ressentir de la douleur. D'autre part, contracter ses abdominaux n'est pas un conseil très judicieux pour de nombreuses personnes lombalgiques qui.. les contractent déjà trop.  Le mouvement et le relâchement sont deux clés essentielles pour mieux gérer la douleur.

À ce sujet, je vous propose la série d'article "La grande im-posture" , qui commence par cet article :

​Le mal de dos est de plus en plus fréquent avec l'âge.

​Faux, la prévalence du mal de dos connaît un pic à l'adolescence et au milieu de la vie, puis redescent progressivement.

​Le dos est une partie du corps fragile, qu'il faut protéger.

​Votre dos est l'une des structures les plus solides de votre corps. Rappelez-vous que votre dos est fait pour résister à des contraintes très diverses et intenses, tout en étant mobile dans les trois plans de l'espace, le tout en protégeant efficacement une partie du système nerveux central : la moelle épinière. Cette partie du corps possède des capacités d'adaptations simplement incroyables.

Dans la deuxième vidéo du bonus, nous rediscutons de cette notion.

​Les craquements ressentis lors de certains mouvements ou certaines manipulations correspondent à :

​Une bulle de gaz qui se forme dans l'articulation puis disparaît.

Je pense qu'il y a suffisament d'articles sur le sujet sur internet. En résumé, certains mouvements modifient la pression intra-articulaire, ce qui fait passer certaines molécules de l'état liquide à l'état gazeux. La formation d'une petite bulle de gaz puis son éclatement provoque le bruit caractéristique. Aucun risque pour la santé des articulations :).

​Choisissez la réponse qui vous semble la plus exacte :

​On peut reprendre ses sports et ses loisirs en dosant l'effort et la douleur.

Tout est poison , rien n'est poison, seule la dose fait que ce n'est pas un poison -Paracelse

​Pour creuser cette question, je vous propose une série de trois articles intitulée "No pain no gain ?"  :

​Wow, ça fait beaucoup de lectures ... 

Je reste disponible si vous avez des questions à l'adresse comprendresondos@gmail.com

D'ici là, bougez bien et passez une bonne journée !

Eric