Lorsqu'il est question d'articulation sacro-iliaque sur Internet, on trouve fréquemment la notion de blocage. Il serait possible de se bloquer cette articulation et de la débloquer, souvent à l'aide d'une manipulation. Par curiosité, j'ai fait quelques recherches sur les façons de débloquer l'articulation sacro-iliaque.  

Que se passe-t-il réellement lorsque l'on fait craquer ses sacro-iliaques ? Quelles sont les techniques les plus utilisées pour agir à cet endroit ? Dans cet article, nous allons parler de 3 techniques que vous pourriez rencontrer chez un thérapeute ou simplement dans des vidéos sur internet.

Pourquoi dit-on que l'articulation sacro-iliaque se bloque ?

Lorsque vous ressentez une douleur vive et localisée au niveau de l'articulation sacro-iliaque, il est tentant de l'interpréter comme un blocage. On s'imagine facilement l'articulation prendre une position un peu différente et ne plus bouger normalement. Logiquement, on cherche alors des moyens de la débloquer.

Est-ce pourtant ce qu'il se passe réellement à ce niveau ?

La première chose à savoir est que l'articulation sacro-iliaque est extrêmement peu mobile. L'amplitude des mouvements représente à peine quelques degrés, 2 à 4 ° en moyenne ! Cette articulation est donc incroyablement stable : elle n'est pas faite pour bouger.

Lorsque l'on ressent un blocage dans la sacro-iliaque, ce n'est donc probablement pas un blocage au sens habituel. L'articulation ne bougeait quasiment pas à la base ! Néanmoins, il est tout à fait possible de ressentir quelque chose qui ressemble à un blocage. Cela ne veut pas dire qu'il y a quelque chose à débloquer.

La rotation lombaire (Lumbaroll)

Qu'est-ce que c'est ?

Lorsqu'elle est faite par un thérapeute, elle s'effectue comme montrée dans la vidéo. Vous êtes allongé(e) sur le côté, le thérapeute vous positionne, puis il crée un mouvement de rotation entre votre bassin et votre buste.

Des mouvements d'auto rééducation similaires sont souvent proposés, sans l'accélération finale. Il s'agit habituellement de s'allonger sur le dos, de venir attraper un genou vers la main opposée, et d'attirer ce genou vers l'intérieur, pour emmener la hanche puis le bas du dos en rotation.

Que se passe-t-il réellement au niveau de l'articulation sacro-iliaque ?

Cette manœuvre s'accompagne fréquemment d'un bruit articulaire (un craquement) qui peut nous donner l'impression que quelque chose a été "remis en place". Je ne le répèterai jamais assez: ce n'est pas le cas

Le craquement ressenti et entendu est lié à la formation et à la disparition d'une bulle d'air dans une des articulations du dos. Si cela vous intéresse, je vous conseille ce court article de blog d'un excellent confrère : J'ai les articulations qui craquent.

Malgré la rigueur des thérapeutes qui pratiquent ces manipulations, il est impossible d'isoler la manipulation au niveau de la sacro-iliaque. Beaucoup des bruits articulaires générés lors de cette manipulation proviennent des articulations lombaires, pas des sacro-iliaques ! Je dois néanmoins remettre la main sur une étude qui montrait cela.

Concrètement, cette manipulation peut soulager temporairement les douleurs dans cette région du corps, mais ce n'est pas parce que l'on a remis quoique ce soit en place. Utilisez cela comme un outil parmi d'autres, au risque de tomber dans un piège terrible. 

La manœuvre de Gaenslen

Qu'est-ce que c'est ?

Pour utiliser cette technique, vous devez être allongé sur une table ou un lit ferme, suffisamment proche du bord pour pouvoir sortir une jambe entière dans le vide. Le tout sans finir par terre bien entendu. Ramenez l'autre jambe contre vous en tenant votre genou avec les mains.

Que se passe-t-il réellement au niveau de l'articulation sacro-iliaque ?

Lorsque l'on fait bouger une hanche en fin d'amplitude, le bassin bouge pour accompagner le mouvement. Quand vous ramenez un genou contre votre poitrine, le bassin bascule automatiquement vers l'arrière car l'articulation de la hanche seule ne permet pas ce mouvement.

Ici, le bassin tente de basculer en arrière du côté de la jambe repliée, et en avant du côté de la jambe dans le vide. Cela crée une torsion au niveau des articulations sacro-iliaques. 

En somme, la manœuvre de Gaeslen peut générer un mouvement normal au niveau sacro-iliaque, d'une amplitude très faible je le rappelle. Cela pourrait soulager certaines personnes.

L'étirement du piriforme

Qu'est-ce que c'est ?

Ici, la technique est la suivante. Lorsque vous êtes allongé sur le dos, placez la cheville du côté à étirer sur le genou du côté opposé, en laissant le genou s'écarter sur le côté. Ramenez ensuite le genou opposé vers vous, afin d'étirer le piriforme.

Que se passe-t-il réellement au niveau de l'articulation sacro-iliaque ?

L'étirement du piriforme est l'un des grands classiques lorsqu'il s'agit d'étirer les muscles du bassin. Certaines personnes le conseillent car elles pensent qu'un muscle piriforme plus "détendu" pourrait permettre à la sacro-iliaque de se "libérer". Notez bien les guillemets, car cette idée n'a pas de fondement scientifique.

Cet étirement n'a a priori pas d'action directe sur la sacro-iliaque. Le muscle piriforme se situe à proximité de l'articulation. On peut imaginer qu'un étirement de ce muscle puisse donner des informations rassurantes au système nerveux sur cette région du corps. En réponse, le système nerveux diminue la douleur.

En définitive, cet étirement peut tout à fait faire partie de votre boite à outils s'il vous soulage. S'il ne vous soulage pas, voire s'il vous irrite, inutile d'insister.

Recevez gratuitement 5 vidéos pour bouger plus facilement et reprendre vos activités préférées

  • Des dizaines de conseils pratiques et d'exercices basés sur les dernières études scientifiques
  • Les pièges à éviter à tout prix
  • Tout ce que VOUS pouvez mettre en place pour vous libérer du mal de dos

Votre adresse mail est collectée pour vous faire parvenir du contenu supplémentaire gratuit ou payant, dans le strict respect de la réglementation européenne sur la collecte des données. Vous pouvez vous désabonner à n'importe quel moment en cliquant sur le lien présent à la fin de chaque mail.

Résumé de l'article

  • L'articulation sacro-iliaque ne se bloque pas et ne se débloque pas comme un rouage mal huilé. Elle ne possède que quelques petits degrés d'amplitude et n'est à la base pas faite pour bouger. Le mythe de la sacro-iliaque coincée aurait sa place parmi les 27 idées reçues sur le mal de dos.
  • Beaucoup de techniques peuvent vous être proposées pour soi-disant "débloquer" votre sacro-iliaque. Elles peuvent parfois vous soulager par différents mécanismes : étirement agréable d'un muscle de la zone, effet calmant sur le système nerveux, simple changement de position et rupture de la sédentarité, ou même effet placebo.
  • Je vous conseille d'utiliser les techniques qui vous soulagent. Non pas pour corriger mécaniquement un défaut, mais pour les utiliser dans la gestion de la douleur et pouvoir plus facilement poursuivre vos activités.
  • Comme souvent, désigner un problème mécanique comme la cause de vos douleurs persistantes peut être anxiogène et peut parfois vous piéger. Restez méfiants vis-à-vis des explications simplistes.

Une question ou une remarque ? Vous pouvez écrire un commentaire ci-dessous.

À bientôt

Éric


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez