De nombreuses personnes ont développé des produits pour tenter de résoudre l’énigme que représente le mal de dos. Chacune de ces innovations reflète une vision particulière de ce problème : leur mode d’action met en évidence ce que le développeur considère comme étant la « cause » de la douleur.

Compte-tenu de l’idée reçue selon laquelle il faut se tenir droit pour ne pas avoir mal, certaines entreprises se sont tout naturellement tournées vers cette voie. Des exemples récents en sont Upright (un petit boitier collé au dos) et Percko (un tee-shirt seconde peau). Ce dernier ayant été plutôt bien médiatisé en France, j’ai choisi de l’étudier dans le reste de l’article.

Que peut-on attendre de ces accessoires ?

Y a-t-il des preuves d’efficacité ?

Quels problèmes de santé publique posent ce type de produit ?

Pourquoi écrire cet article ?

L’objectif est d’analyser un accessoire correcteur de posture, le tee-shirt Percko, et de le confronter aux données actuelles de la science. Je ne possède aucun conflit d’intérêt envers cette entreprise et je n’ai aucun intérêt à critiquer négativement leurs produits. 

Je souhaite avant tout vous permettre de prendre une décision éclairée, et d'améliorer votre compréhension du corps humain. Nous verrons aussi que certains messages véhiculés par ces entreprises peuvent avoir des conséquences négatives sur la santé publique.

J’ai échangé avec l’équipe de Percko par mail et par téléphone avant d’écrire cet article, pour mieux comprendre leur raisonnement.

Présentation du tee-shirt

Qu'est-ce que le Lyne Up, produit phare de Percko ?

La page de présentation du Lyne Up remplit sa fonction mieux que je ne saurais le faire. Cet article n’a pas non plus pour vocation de détailler précisément les caractéristiques techniques du produit.

Pour résumer, il s’agit d’un tee-shirt très fin, qui se porte sous les vêtements comme une seconde peau. Il est équipé de « tenseurs », qui sont en quelque sorte des élastiques intégrés dans la structure du tissu.

Lorsque le porteur du tee-shirt adopte une posture avachie ou penchée en avant, il ressent la tension de ces structures élastiques, et ces dernières l’invitent à se redresser.  Cela permet de « prendre conscience de votre mauvaise posture ».  

D'après Percko, ces stimulations quotidiennes sont censées améliorer votre posture au long terme et diminuer votre douleur.

Il est destiné à toutes les personnes souffrant de lombalgies, sauf celles atteintes de pathologies rhumatismales inflammatoires.  Il ne se substitue pas à une prise en charge thérapeutique.

Parmi les conseils délivrés avec le produit, Percko suggère de ne pas porter le tee-shirt tous les jours.  Je trouve qu’il s’agit d’une bonne idée pour éviter de développer une dépendance au produit.

L’étude réalisée par l’entreprise pour tester son produit est abondamment citée pour affirmer une « efficacité » de son produit. Or cette étude, comme nous allons le voir, ne permet en aucun cas de tenir un tel discours.

Quel est le mode d'action du tee-shirt selon Percko ?

Pour l’instant, laissez moi détailler objectivement le raisonnement des créateurs, sans critique de ma part. Percko a réalisé une étude (disponible ici) en collaboration avec une école d’ostéopathie, dans laquelle ils décrivent leur raisonnement. 

Le produit repose entièrement sur l’idée qu’une « mauvaise posture » (comprendre : une position penchée en avant)  est responsable de la plupart des maux de dos.

Explication par Percko

Raisonnement simplifié : « Les lombalgiques ont une moins bonne posture, ce qui créé une hyper-activité musculaire à l’origine de leurs douleurs. Il faut donc corriger leur posture pour diminuer leur douleur ».

Conclusion simplifiée : « Le tee-shirt arrive à améliorer la posture, donc il est efficace sur la douleur ».

Euréka ? Pas si vite !

Analyse

Que peut-on dire sur l'étude réalisée par Percko ?

On peut saluer la démarche des créateurs qui ont cherché à tester leur produit. Il est déjà difficile de réaliser une étude de qualité en étant professionnel de santé chercheur, alors en étant commercial…

L’étude est très mauvaise, remplie d’incohérences, d’aberrations et démontrant un raisonnement douteux. On ne pouvait pas s’attendre à un essai clinique phénoménal, mais les nombreuses failles du raisonnement n’ont pas de lien avec un manque de moyens.

La variable évaluée dans cette étude est la posture. Percko tire des conclusions sur la douleur. Il y a quelque chose qui coince !

Ce qui m’embête le plus est que Percko cite cette étude pour affirmer l’efficacité de son produit, alors qu’elle ne permet pas du tout d’arriver à cette conclusion. C’est donc l’exploitation de l’étude plus que l’étude elle-même qui pose problème(on ne tire pas sur l’ambulance, comme on dit…). 

Pour une critique plus axée sur la méthodologie de recherche par un ostéopathe, voir cet article.

Le problème du marketing de Percko

Au delà de la validation scientifique d'un produit ou d'une thérapie, le discours tenu par les créateurs a une grande importance. 

Malheureusement, force est de constater que les affirmations de Percko sont soit très optimistes, soit mensongères (notamment lorsqu'ils prétendent soulager le mal de dos en 21 jours, ou apporter une solution à la scoliose !)

L'entreprise promet des effets "validés par la littérature scientifique", alors que la littérature scientifique va plutôt à l'encontre des correcteurs de posture !

(section en développement)

Le raisonnement de Percko est-il correct ?

Est-ce qu’une « mauvaise posture » génère forcément de la douleur ?

Non, comme nous l’avons vu dans le précédent article. Pas besoin d’y revenir ici. La statistique diffusée par Percko dans leurs publicités (80% des maux de dos dus à une mauvaise posture) ne repose sur RIEN DU TOUT.

Est-ce qu’une « mauvaise posture » entraine forcément une hyperactivité musculaire ?

Non, vous pouvez être habitués à une posture donnée et réussir à vous détendre dans celle-ci. Par ailleurs, certaines postures jugées mauvaises sont en réalité des solutions très économiques en énergie musculaire (telles que la position des cueilleurs de riz en Asie).

Est-ce qu’une hyperactivité musculaire est forcément douloureuse ?

Non, vous pouvez avoir (et vous avez probablement en ce moment) des muscles dits « tendus », ou « contracturés » sans même le sentir.

En définitive, il est possible que certaines postures soient retrouvées chez les personnes qui ont mal, mais nous ne pouvons pas dire que l’un est CAUSÉ par l’autre !

Recevez gratuitement 5 vidéos pour enfin vous libérer du mal de dos

  • Des dizaines de conseils pratiques et d'exercices basés sur les dernières études scientifiques
  • Les pièges à éviter à tout prix
  • Tout ce que VOUS pouvez mettre en place pour vous libérer du mal de dos

Mais est-ce qu'une "mauvaise posture", ça existe ?

Venons-en au cœur du problème : depuis le début, je parle de "mauvaises postures" entre guillemets, pour une simple et bonne raison : il n'y a pas de bonne ou de mauvaise posture !

Je répète : il n'existe pas de bonne ou de mauvaise posture.

Je vous vois déjà froncer des sourcils. Comment ça ? Pourquoi nous a-t-on toujours dit qu'il faut se tenir droit et garder une posture droite ? 

Si le sujet vous intéresse, un article entier est dédié à cette question épineuse : 8 raisons pour lesquelles les mauvaises postures n'existent pas.

Conclusion sur les promesses faites par Percko

Le tee-shirt Percko est-il efficace ?

Soyons bien clairs : je ne dis pas que le tee-shirt Percko est inutile ou qu’il n’est pas efficace. Je n’ai pas les moyens de faire une telle affirmation. Cependant, j’apporte plusieurs arguments qui viennent fortement tempérer les promesses faites par l’entreprise.

Le but n’est pas de dire « Cela ne marche pas« , mais plutôt « Ce n’est pas aussi simple que cela » et « Il y a sûrement mieux à proposer« .

De la même manière, je ne vous conseille à aucun moment d’acheter ou de ne pas acheter ce produit. Comme toujours, le but est de vous informer pour que vous puissiez prendre une décision éclairée.

Pourquoi les correcteurs de posture renforcent des croyances erronées et néfastes

Stigmatiser certaines postures comme étant « mauvaises » et inciter les gens à tendre vers la sacro-sainte rectitude est contre-productif. Cela renforce les croyances négatives et génère un effet nocebo.

Pour rappel, cela signifie que pour une même posture, vous aurez plus mal si vous pensez que cette posture est mauvaise pour vous. Nos attentes façonnent notre perception de notre corps. 

Il faut absolument changer les discours à propos de la posture. À une époque où de nombreuses personnes n’ont pas d’autre choix que d’être assis pour travailler, diffuser ce genre de message contribue réellement à la progression des pathologies liées au travail !

La position assise au travail ne condamne pas à avoir mal au dos (voir cet article) ! Il existe bien d'autres moyens pour mieux tolérer les positions prolongées.

Quels bénéfices pourraient apporter le tee-shirt Percko ?

Je ne souhaite pas que cet article soit complètement à charge contre les correcteurs de posture. Ce n'est pas une attaque personnelle, mais plutôt un état des lieux des connaissances scientifiques sur le sujet. Voilà donc les quelques points positifs sur lesquels de tels accessoires peuvent jouer.

Prise de conscience corporelle

Le rappel élastique peut faciliter une prise de conscience de plusieurs positions, notamment « avachie » et « redressée ». Mieux ressentir la partie du dos endolorie et savoir différencier plusieurs postures légèrement différentes pourrait avoir un effet positif sur la douleur chronique.

De nombreuses personnes traversent leur existence sans jamais se soucier de ce que leur corps leur communique. La sensibilité de leur dos passe complètement à la trappe, et la seule sensation qui leur provient de cette région est la douleur. On fait difficilement mieux en termes d’association négative.

Préférence de position

Certains d'entre vous se sentent mieux en position redressée qu'en position avachie. Un accessoire qui vous invite à aller davantage dans la direction que vous préférez peut donc vous aider.

Néanmoins, notez que le discours n'est pas le même : il n'est pas question de "bonne" posture, mais d'une posture que vous tolérez davantage.

Effets contextuels

Ensuite, le fait de porter un tee-shirt « correcteur de posture » peut selon moi apporter une sensation de sécurité. Il est donc logique que cela influence le cerveau lorsqu’il décide ou non de créer de la douleur (rappelez-vous, le cerveau génère de la douleur lorsqu’il considère qu’une partie du corps est en danger).

Qu’est-ce qui contribue à ces « messages de sécurité » ?

  • Le fait d’avoir une « seconde peau » protectrice
  • Le message de vente de l’entreprise, les promesses et les témoignages positifs de clients
  • Le prix payé
  • La sensation de se sentir plus droit
  • Les sensations tactiles liée au port du tee-shirt

Mon avis personnel

En définitive, je pense que la balance avantages/inconvénients penche beaucoup trop du côté négatif pour que je puisse conseiller ce produit.

Avez-vous déjà essayé un produit similaire ?

N’hésitez pas à réagir et à partager ! À bientôt


  • Yvain dit :

    Bonjour,
    Je trouve cet article très mauvais dans la mesure où il démonte une proposition de démonstration sans jamais proposer de voie d’amélioration. Pour être écouté, il faut proposer des contre-arguments… Que pensez-vous de la ceinture lombale à la place du tee-shirt Percko par exemple, ou des sièges assis-genoux ?
    Bref, que PROPOSEZ-VOUS ?
    Yvain

    • Eric Bouthier dit :

      Bonjour,
      Vous remarquerez que le titre de l’article est  » Tee-shirt Percko pour le mal de dos : est-ce vraiment efficace ? « , et non pas  » Tout sur la posture « .
      Concernant la ceinture lombale, je vous invite à aller faire un tour du côté des articles « Coussin lombaire Ad’Just pour le mal de dos en voiture : essai et analyse » et « 30 questions/réponses sur la hernie discale lombaire non opérée » (question 24).
      Votre question est trop vague pour obtenir une réponse dans une section commentaires, j’ai créé le blog entier pour y répondre.
      Je vous invite également à plus de bienveillance si vous souhaitez poursuivre l’échange.

  • Marianne dit :

    onjour, super article ! neanmoins je pense qu’il faut incister sur quelques points. J’ai acheté un lyne up il y a quelques mois, et vraiment j’ai senti une différence flagrante. Alors ce n’est pas miracle mais toujours est il qu’aujourd’hui j’ai beaucoup moins mal au dos, je me sens moins voutée et me tenir droite n’est plus douloureux. Et surtout, contrairement aux ceintures lombaires qui bloquent la colonne, les tshirt percko permettent de muscler le dos et ça c’est unique

  • PM dit :

    De même, j’ai acheté le tee-shirt et je trouve la différence flagrante. Je n’ai pas assez de recul sur le long terme mais il m’aide à ne pas m’avachir en permanence. Je vous dirai si j’observe un effet correcteur dans quelques semaines. Je n’ai pas constamment mal au dos mais j’ai de grosses douleurs récurrentes une à deux fois par an, nous verrons si une correction dans la posture est efficace.
    Pour finir, mon kiné m’a toujours parlé de ma posture tête basse et épaules en avant et m’a donné un nombre d’exercices conséquent a effectuer (relier le haut du crane à un fil imaginaire et pousser vers le haut ect…) et je n’ai jamais réussi à m’y astreindre, j’espère que ce tee shirt m’aidera sur ce point.
    J’ai bien aimé votre article et j’en comprends sa base théorique mais je trouve la critique de la corrélation faite par PERKO un peu facile. Evidemment que les études réalisées par des commerciaux sont biaisées mais de là à conclure sur l’exemple du Maine (margarine et divorce) …
    Par ailleurs mon kiné qui relie mes maux de dos à ma posture après 4 heures de séances ne serait-il pas non plus dans l’erreur d’après votre raisonnement ?
    Bien Cordialement,

    • Eric Bouthier dit :

      Ma comparaison avec la corrélation entre la margarine et le taux de divorce est volontairement absurde 🙂 Je voulais juste exposer le fait que des corrélations existent partout, et qu’il est risqué de les prendre pour des liens de causalité.

      Je ne pourrai pas me prononcer sur le lien entre posture et douleur chez vous n’ayant pas fait de bilan, bien entendu. Il peut exister des situations dans lesquelles la posture participe à la douleur, mais ce sont des cas bien particuliers, détectés par le bilan du kinésithérapeute. Ce n’est pas une règle générale comme on l’entend partout (le marketing de Percko ne faisant pas exception). Beaucoup de personnes ont une posture que nous jugeons « mauvaise », alors qu’elle n’est pas responsable de la douleur.

      Cordialement

  • PM dit :

    Je viens de lire un bout de l’étude et notamment un résume sur ce site : http://osteopatheromagnat.fr/osteopathe-clermont/2016/02/01/t-shirt-percko-avis-critique-etude-clinique/

    Je comprends mieux votre article, le problème ici c’est que le manque de neutralité et de rigueur dans l’étude amène logiquement à la suspicion. D’ailleurs si j’avais les co-fondateurs sous la main ou le clavier, j’aimerais leur demander pourquoi utiliser une telle étude, le produit s’en passerait très bien et reposerait sur l’avis des clients (qui sont plutôt bons).

    Je reproduis ici la conclusion de l’article qui me semble honnête :

    « Aussi l’utilisation du t-shirt Percko est peut-être bénéfique sur l’alignement du thorax et du bassin, sur le redressement de la colonne vertébrale (antéversion du bassin, lordose lombaire et décyphose dorsale). Mais l’étude clinique menée par Osteobio et Cogitobio n’offre pas un niveau de preuve suffisant pour étayer ce qui est annoncé par Percko. »

    • Eric Bouthier dit :

      Tout à fait d’accord. Encore une fois, le problème ne vient pas tant de la thérapie, de l’accessoire ou de la technique … Le souci vient du discours qui l’accompagne.
      S’ils avaient fait leur marketing sans parler d’étude scientifique, cela serait équivalent aux nombreux autres accessoires existant pour le mal de dos, basés sur la satisfaction des clients. Cela devient embêtant quand ils tentent de « prendre l’habit du scientifique » en affirmant que leur produit a une efficacité prouvée. Nous sommes d’accord 🙂 Merci pour votre commentaire.

  • >
    209 Partages
    Tweetez
    Partagez209
    Partagez
    %d blogueurs aiment cette page :